Qi Gong

Qi Gong – Bâton de Tai Chi

 

Le Qi Gong s’appuie sur la conception traditionnelle chinoise du corps, animé par des énergies

Qi :  énergie, souffle …

Gong : travail…

Il mobilise et fait circuler ces énergies qui animent le corps.

C’est une pratique revitalisante et équilibrante tant au niveau physique que mental.

Issus de la tradition chinoise millénaire, les exercices de Qi Gong utilisent une gamme de mouvements simples, fluides et lents. Ils sont soutenus par une respiration libre et une concentration détendue.

Ces mouvements permettent la circulation de l’énergie dans le corps, assouplissent et renforcent les articulations, tendons et muscles, et favorisent la détente.

Le QI Gong se présente donc comme une pratique de santé et de bien-être, qui favorise une harmonie corps-esprit, si souvent compromise dans notre mode de vie actuel.

On dit qu’il existe des milliers de Qi Gong différents. Ils peuvent se présenter sous la forme d’enchaînements de mouvements, de postures debout et assises (méditation).

Mais le Qi Gong réuni les principes de base suivants :

  • La maîtrise du mouvement, lent, naturel et détendu.
  • La maîtrise de la respiration, lente, en synchronisation avec le geste.
  • La maîtrise de la pensée, qui guide le « qi », « l’énergie » ou « souffle », à l’intérieur du corps.

 

Voici quelques formes de Qi Gong que j’enseigne actuellement:

 

Qi Gong du Bâton  ou  Bâton de Tai Chi (Taiji Yang sheng Zhang)

                  cours qi gong - baton taichi Besançon

L’utilisation du bâton dans la pratique des arts corporels chinois date de plusieurs millénaires. C’est le premier outil utilisé dans les pratiques corporelles pour améliorer et renforcer la santé. Les toiles de soie retrouvées dans le tombeau de Mawangdui dans la province de Changsha (Chine) et datant du deuxième siècle avant JC, présentent des exercices avec un bâton.

Le Bâton de Tai-chi (Taiji Yang Sheng Zhang) s’inspire des concepts du Tai-Chi traditionnel, notamment ceux de l’harmonie entre le Yin et le Yang, ainsi que l’union entre l’homme et la nature. Il a également hérité de la quintessence des exercices corporels traditionnels reposant sur l’usage d’un bâton. Les exercices sont ponctués de mouvements conduits par ce bâton et coordonnés par la respiration et la pensée.  

L’intégration du bâton dans les exercices de Qi gong apporte plusieurs bienfaits :

  • Il fait office de balancier et agit comme pivot pour guider les différents mouvements.
  • Il facilite les étirements et extensions, masse le corps et les points d’acupuncture.
  • De plus, le fait de tenir cet objet entre les mains permet au pratiquant de concentrer son attention et stabiliser son esprit.

Ces mouvements conviennent à tous. La pratique régulière de cet art permet de fortifier le corps et la posture, mobiliser et assouplir tendons et articulations, favoriser la libre circulation du sang et des liquides organiques. Les mouvements paisibles et fluides contribuent grandement au maintien de la santé physique et mentale.

 

Qi Gong pour nourrir l’intérieur  – “Nei Yang Gong” 

Le Nei Yang Gong est la base du Qi Gong médical contemporain.

Il est issu des recherches du professeur Liu Gui Zhen à l’hôpital de Beidaihe (Chine), où se trouve également le Centre national de Qi Gong. Il est pratiqué depuis 1954 dans les hôpitaux chinois. Madame Liu Ya Fei, continue l’oeuvre de son père, et transmet les différentes méthodes du Nei Yang Gong.

L’ensemble des méthodes de Nei Yang Gong est structuré selon trois niveaux progressifs. Des pratiques dynamiques et de pratiques statiques composent chaque niveau.

Sur le plan physique, à part un travail essentiel pour constituer un corps énergétique avec l’enracinement, la droiture, le relâchement, la fluidité … le Nei Yang Gong insiste en particulier sur un travail complet de la colonne vertébrale par des mouvements d’ondulation, d’étirement, de rotation, de balancement, afin d’assouplir et de renforcer le fonctionnement de cette « Colonne Céleste » qui est le support de notre structure interne.

Au niveau du souffle, il propose tout d’abord une respiration naturelle puis de plus en plus fine, lente, profonde et longue. Deux méthodes respiratoires accompagneront la pratique corporelle selon les cas : la respiration douce calmante : « Inspiration – Expiration Suspension » et la respiration dure tonifiante : « Inspiration – Suspension – Expiration », l’objectif est de régulariser et de rééquilibrer l’énergie à travers des respirations spécifiques.

 

 

qi gong Tai chi besançon contact